Electeurs

Généralités

Le vote automatisé

Depuis 1994 certains cantons électoraux ont adopté un système de vote électronique. Le vote électronique est le vote émis au moyen d'un support informatique. Il s'organise à l'aide d'une carte magnétique reprenant les choix émis par l'électeur, au moyen d'un crayon optique et d'un ordinateur permettant de visualiser les choix possibles .Le dépouillement des votes électronique s'effectue de manière automatique.

Aux prochaines élections communales et provinciales qui se dérouleront en octobre 2012, trente neuf communes proposeront le vote automatisé.

Les communes concernées sont les suivantes :

CANTON ELECTORAL

COMMUNE

Hainaut

Frasnes-lez-Anvaing

Frasnes-lez-Anvaing

Lens

Lens | Jurbise

Liège

Aywaille

Aywaille | Comblain-au-Pont | Esneux | Sprimont

Bassenge

Bassenge | Juprelle | Oupeye

Eupen

Eupen | Kelmis (La Calamine) | Lontzen | Raeren

Fléron

Fléron | Beyne-Heusay | Blégny | Chaudfontaine Soumagne | Trooz

Grâce-Hollogne

Grâce-Hollogne | Awans | Flémalle

Herstal

Herstal

Liège

Liège

Saint-Nicolas

Saint-Nicolas

 

Ans

Sankt-Vith (Saint-Vith)

Sankt-Vith (Saint-Vith) | Amel (Amblève) | Büllingen (Bullange) | Burg-Reuland | Bütgenbach (Butgenbach)

Seraing

Seraing | Neupré

Verlaine

Verlaine | Villers-le-Bouillet

Visé

Visé | Dalhem

Luxembourg

Durbuy

Durbuy

En quoi consiste le système de vote automatisé ?

Dans le bureau de vote:

  • Les isoloirs sont équipés de machine à voter : un PC équipé d'un écran, un crayon optique, un lecteur de cartes magnétiques. Une machine à voter peut traiter 180 électeurs par élection. Un bureau de vote automatisé compte en moyenne 900 électeurs.
  • Le président du bureau dispose d'un PC équipé de deux lecteurs de carte magnétique : un pour valider les cartes (la valideuse), l'autre pour enregistrer les votes. Ce PC constitue l'urne électronique.

Dans les bureaux principaux de cantons ou de communes:

  • Avant les élections, une machine de préparation, composée d'un PC avec écran, clavier, disque dur et imprimante est utilisée pour introduire les données propres à l'élection (liste de candidats, entre autres), et pour fabriquer les supports magnétiques destinées aux bureaux de vote qui dépendent de ce bureau principal.
  • Après la fermeture des bureaux de vote, une machine de totalisation lit les supports magnétiques transmis par ces bureaux, totalise, calcule les résultats et établit le procès-verbal.

Comment ça se passe ?

L'électeur présente au président du bureau de vote sa carte d'identité et sa convocation. Le président du bureau prend une carte magnétique vierge, l'introduit dans la valideuse, qui initialise la carte, la rendant opérationnelle pour ce scrutin précis. L'électeur se rend dans un isoloir et introduit sa carte magnétique dans le lecteur de la machine à voter. L'écran le guide tout au long de l'opération de vote.

  1. Le 14 octobre 2012, l'écran invitera à voter d'abord pour le conseil provincial ;
  2. L'écran suivant affichera le numéro d'ordre et le sigle de toutes les listes de candidats pour l' élection concernée ;
  3. A l'aide du crayon optique, l'électeur sélectionnera la liste de candidats de son choix. Il pourra également indiquer par un vote blanc qu'il ne désire apporter son vote à aucune des listes présentées ;
  4. Quand l'électeur aura choisi une liste, l'écran de visualisation affichera, pour cette liste, les nom et prénom des candidats ;
  5. L'électeur exprimera son vote en plaçant le crayon optique sur la case qui l'intéresse : tête de liste, un ou plusieurs candidats, un ou plusieurs suppléants de la même liste ;
  6. Une fois son vote exprimé, l'électeur sera invité à le confirmer. Tant que celui-ci n'est pas confirmé, l'électeur pourra annuler son vote et revenir en arrière. Lorsqu'il sera sûr de son choix, l'électeur confirmera son vote ;
  7. Lorsque son vote pour le conseil provincial sera confirmé, l'écran l'invitera à voter pour le conseil communal. Il répètera les opérations 2, 3 et 4 ;
  8. Lorsque le vote pour le conseil communal sera confirmé, la carte magnétique enregistrera l'ensemble des votes et sera éjectée ;
  9. L'électeur pourra réintroduire la carte magnétique dans la machine pour visualiser son vote. Il verra ainsi sur l'écran les votes qui figurent sur sa carte magnétique. Il ne pourra plus le changer. S'il le souhaite, il pourra demander une autre carte au président de bureau, qui annulera la première avant de lui donner la seconde pour lui permettre d'exprimer son vote à nouveau ;
  10. L'électeur sortira de l'isoloir et présentera sa carte magnétique au président afin que celui-ci constate qu'elle ne porte aucune marque. La carte sera insérée dans le lecteur de l'urne électronique et enregistrée. La carte sera éjectée dans une urne scellée. Si l'électeur rend sa carte sans avoir exprimé son vote, ceci sera considéré comme un vote blanc.